microblading.jpg

MICROBLADING ET MICROSHADING

Le microblading et le microshading sont des techniques semi-permanentes réalisées à l'aide d'un stylet (muni de petites aiguilles qui en forme une seule) en déposant manuellement du pigment sous les couches superficielles de la peau. Le microblading est une technique d'effet poil par poil permettant d'améliorer tous vos besoins, que ce soit pour des sourcils plus fournis, pour retravailler la définition ou pour égaliser ceux-ci. Cela est très naturel, idéal pour celles qui se tournent vers la micropigmentation pour la première fois. En amont, la technique de microshading (effet poudré) permettra d’ajouter une touche personnalisée à vos sourcils en créant un effet 3 dimensions pour une définition incroyable. Il est possible de combiner les deux techniques, ou d'en faire l'une des deux selon l'effet recherché (imitation de poils avec le microblading ou ombrage avec le microshading).

Faits

Quelle est la différence entre le microblading et le microshading?

Les deux techniques sont des techniques manuelles (c'est-à-dire SANS stylet électrique, comme avec le maquillage permanent) et ce sont des techniques semi-permanentes.

La différence est au niveau de l'effet, contrairement au microblading qui offre une imitation de poil (effet poil par poil), le microshading se définit par un effet "poudré" et un effet de "densité".

Êtes-vous une bonne candidate pour le microblading et le microshading?

Vous êtes une bonne candidate si vous souhaitez : corriger des sourcils inégaux, pâles, peu fournis ou pour retravailler et reconstruire la forme de vos sourcils. Pour le choix de la technique (pour un résultat optimal), les personnes ayant un type de peau à tendance sèche peuvent se tourner vers le microblading, et les personnes ayant un type de peau à tendance mixte et grasse doivent se tourner vers le microshading. Les deux techniques offrent un résultat très naturel. Une combinaison des deux techniques est possible. Une évaluation de votre type de peau sera faite lors du rendez-vous afin de vous diriger vers la meilleure technique. 

Comment se déroule le rendez-vous?

Le microblading est réalisé à l'aide d'un stylet (muni de petites aiguilles qui en forme une seule) en déposant manuellement du pigment sous les couches superficielles de la peau au moyen de ''petits traits'' afin d'imiter les poils. Pour ce qui est du microshading, la technique est réalisée à l'aide d'un stylet (muni de petites aiguilles qui en forme une seule) en déposant manuellement du pigment sous les couches superficielles de la peau au moyen de ''petits points'' pour créer un ombrage. Pour les deux techniques, avant de procéder, la technicienne vous fera remplir un questionnaire santé afin de voir si vous avez des contre-indications pour faire le traitement. Ensuite, elle fera une évaluation de votre peau et discutera avec vous de vos objectifs concernant le traitement. Finalement, elle  vous dessinera un cadre afin de délimiter la zone à travailler en se basant sur la morphologie de votre visage. 

Quels sont les pigments utilisés ?

Les pigments utilisés pour la micropigmentation sont les pigments de la compagnie Perma Blend incluant Tina Davies et Brow Daddy. Les ingrédients sont une combinaison des pigments en poudre, Aqua stérile, Colophane, Glycérine,  Alcool isopropylique et Alcool benzylique. Ils sont stérilisés aux rayons gamma, végétaliens et sans cruauté animale. 

Quelle est la durée de vie d'un microblading et d’un microshading?

Les deux techniques ont une durée de vie de un an à deux ans avant d'avoir besoin d'une retouche (à titre indicatif seulement, la durée peut varier selon plusieurs critères, à voir dans les faits).

Aurais-je besoin d’une retouche?

La retouche est toujours nécessaire afin de finaliser le travail. Celle-ci est effectuée environ 4-6 semaines suivant la première prestation. Après, les retouches seront faites au besoin, tout dépendant de votre mode de vie et de vos objectifs.


Comment réagit la pigmentation implantée dans la peau à long terme?

La couleur pâlira avec le temps. Veuillez prendre note qu’une retouche sera éventuellement nécessaire afin de faire revivre celle-ci (tel que précisé plus haut).​

Qui n’est pas une candidate idéale pour cette procédure?

Toutes personnes utilisant des anticoagulants, les personnes diabétiques (non contrôlé), enceintes, allaitant, en traitement de chimiothérapie ou hémophiles. De plus, toutes personnes présentant une maladie de la peau évolutive près de la région à traiter ou en traitement d’accutane.

 

Quels sont les facteurs qui influencent la tenue du microblading et du microshading?

  • L’âge : la tenue ne sera pas la même pour une peau mature (peau plus mince et plus fragile) et une peau jeune (plus ferme);

  • La qualité de la peau : boutons, peau grasse, peau sèche, etc.;

  • Les habitudes de vie : alimentation, activités physiques, etc.;

  • Le système immunitaire de la cliente;

  • Le pigment choisi;

  • La capacité de régénération cellulaire;

  • La capacité de phagocytose qui est la capacité d’acceptation du pigment par l’organisme. Si le corps de la cliente voit la pigmentation comme un corps étranger, il voudra la rejeter. Plus le système immunitaire est fort, plus il éliminera le pigment. La médication peut aussi provoquer le rejet de pigmentation.

Est-ce que ça fait mal? 

Selon le seuil de tolérance de chaque personne, un certain inconfort peut être ressenti. Un gel anesthésiant est appliqué afin d’engourdir la peau et ainsi permettre un travail plus agréable.

 

Guérison

Quelle est la durée? :

On calcule entre 5 et 7 jours (parfois 14 jours) le temps de cicatrisation visible et 3-4 semaines (dans certains cas, cela peut aller jusqu'à 6 semaines pour les peaux matures ou pour les clientes diabétiques) avant que la couleur se stabilise (elle pâlira jusqu’à 20% à 30%) afin de laisser place au résultat final, qui sera très naturel. Vous traverserez différentes phases tout au long de celle-ci. Par contre, la guérison est unique à chacun et nous ne pouvons pas garantir votre réaction, car c'est une science inexacte. 

 

Voici le processus de guérison :

 

Lors des premiers jours suivant le rendez-vous, les traits deviendront de plus en plus foncés et formeront de petites gales. Ce processus est dû au fait que la peau rejette le surplus de pigmentation implanté. Par la suite, les gales tomberont tranquillement une par une. En réponse à cette phase, les lignes qui se retrouvent en dessous des gales seront très pâles; vous serez dans la phase que l'on surnomme la phase de disparition. Finalement, la couleur des traits se stabilisera pour faire place au résultat final du premier traitement.

Il est très important de suivre les recommandations de la spécialiste afin que tout se passe bien. Il est également possible de vous référer à l’image à la fin de la page pour suivre l'évolution de la guérison en microblading et microshading.

Recommandations

Avant le rendez-vous :

 

  • Ne pas consommer de l’alcool, de la drogue ou des anticoagulants dans les 24 heures précédant le rendez-vous.

  • Éviter dans la mesure du possible de boire du café quelques heures avant la procédure.

  • Arriver les sourcils maquillés afin de démontrer la forme souhaitée.

  • Exfolier la zone à pigmenter quelques jours avant le rendez-vous et bien hydrater la peau par la suite.

  • Il faut se laver les cheveux le jour même de la prestation.

  • Ne faire aucun soin du visage activant la régénération cellulaire telle que le peeling, le gommage, le microneedling, etc. minimum 3 semaines avant la prestation. 

  • Arrêter les produits de soins de la peau Retin-A & AHA, près de la zone d’amélioration 2 semaines avant et après l’intervention.

  • Pas d’épilation à la cire, laser ou électrolyse près de la zone d’amélioration une semaine avant l’intervention.

  • Aucune injection d’agents de comblement moins de 1 mois avant la procédure et 2 semaines pour les injections de Botox (près de la zone à pigmenter).

 

Après le rendez-vous : 

 

  • Suivre les recommandations ''post-traitement'' que la spécialiste mentionnera à la fin du rendez-vous (pendant 2 semaines).

  • Le temps de cicatrisation visible varie de 5 à 14 jours et ensuite la cicatrisation interne se poursuit dans un délai de 3-4 semaines (dans certains cas, cela peut aller jusqu'à 6 semaines pour les peaux matures ou pour les clientes diabétiques).

  • Il est important de savoir que la couleur choisie foncera considérablement lors de la prestation, celle-ci s’estompera rapidement (environ 20-30% de réduction).

  • Il faut éponger délicatement la zone pigmentée durant la journée de la prestation afin de prévenir la formation de croûtes qui diminuerait la rétention du pigment.

  • Il est également important de ne pas enlever les petites croûtes qui apparaîtront afin de permettre une meilleure cicatrisation.

  • Il faut éviter de dormir sur la région pigmentée afin de ne pas enlever les croûtes qui se seront formées préalablement.

  • Il ne faut pas oublier qu’il y aura un gonflement important suite au rendez-vous et que celui-ci va s’atténuer graduellement au cours du premier 24-48 heures. Suite à la prestation, il est possible d’appliquer des compresses froides sur la région, au besoin.

  • Hydratez 1 fois par jour avec le baume remis lors du rendez-vous. Cela peut être répété une deuxième fois au besoin. 

  • Laver la zone pigmentée matin & soir pendant les deux premiers jours suivant la prestation.

  • Ne pas gratter, frotter ou maquiller pour toute la durée de la cicatrisation externe (durant 2 semaines et lorsqu’il n’y aura plus de gales).

  • Aucune baignade, aucun spa ou sauna (durant 2 semaines et lorsqu’il n’y aura plus de gales).

  •  Les crèmes ou les produits contenant du Retin-A ou AHA et les exfoliants sont strictement interdits durant la période de cicatrisation (4 semaines).

  • Éviter les entraînements trop intenses pour éviter une transpiration sur les sourcils. Mettre un bandeau pendant l’effort physique peut également contribuer à les protéger.

     

  • Enfin, il est possible de ressentir des démangeaisons sur la région pigmentée lors de la cicatrisation. Cela fait partie du processus normal et indique une bonne guérison. Toutefois, il est primordial de ne pas gratter ni frotter. Il est possible de diminuer ce symptôme en tapotant délicatement autour de la région.

  • Lors d’une exposition au soleil, il faut mettre un chapeau ou une casquette. Il faut tout de même éviter l’exposition au soleil lors de la période de guérison le plus possible.

allo.webp
Maquillage permanent des sourcils en cours